Formation et évaluation des enseignants

Privatisation de la formation des enseignants
Carnets Rouges , mai 2019
Une stratégie de conquête marchande de la formation des professeurs est à l’œuvre et a déjà engagé des évolutions témoignant de sa volonté discrète, patiente mais déterminée à brouiller les frontières entre public et privé. Le principe d’une responsabilité exclusive de l’État dans la formation des enseignants de l’école publique reste encore une barrière efficace mais qui ne cesse d’être contournée et dont on peut craindre qu’elle cédera progressivement sous les coups de l’offensive marchande.


Privatiser la formation des enseignants
N’autre école – la revue de Questions de Classe, printemps 2018, p.57-59
La revendication légitime d’une transformation de la formation ne peut être confondue avec les leurres d’une privatisation. IL en va des enjeux majeurs de l’action professionnelle enseignante et de sa centration sur les finalités émancipatrices de l’expérience collective, des savoirs et de la culture commune.


Histoire de l’évaluation des enseignants : conflits autour de l’inspection
Intervention en stage SNES, mai 2017
publiée dans « Questions vives :laïcité, évaluation des enseignants », ADAPT, 2019
Je vous propose d’essayer d’observer les relations entre inspecteurs et enseignants au travers d’une focale particulière, celle des conflits, notamment ceux liés aux refus d’inspection. Je ne prétends pas faire ici œuvre d’historien et j’admets volontiers que, sur bien des points, le propos sera sommaire mais il s’agit juste de tenter d’éclairer la question des relations des enseignants avec la hiérarchie, notamment dans leur dimension syndicale.


Réussira-t-on à transformer l’inspection ?
Enjeux, juin 2017
Le constat est largement partagé d’une insatisfaction quant aux pratiques actuelles de l’inspection. Les enquêtes sur le sujet font tout d’abord apparaître un malaisecaractérisé par des dispositifs et des relations jugés infantilisants et éprouvants. Elles nourrissent aussi un doute sur lacapacité de l’inspection à améliorer lespratiques enseignantes et à contribuer à la résolution des problèmes générés par une complexification croissante des exercices professionnels. Elles appellent clairement à engager des évolutions. La réforme qui se mettra en œuvre à la rentrée prochaine sera-t-elle de nature à permettre le dépassement des difficultés actuelles ?


Évaluation des enseignants : un débat nécessaire
Ecole Emancipée, mars 2017
Réussir cette transformation des cultures professionnelles qui rende possible que l’évaluation s’éloigne de ses travers actuels et soit pensée pour servir les ambitions émancipatrices et égalitaires du service public national d’éducation.


La réforme de l’évaluation des enseignants menace les valeurs républicaines de l’école primaire publique
A propos de la réforme Chatel de l’évaluation des enseignants
En justifiant la réforme de l’évaluation des enseignants par un discours de nécessaire modernisation, le ministère de l’Éducation nationale cherche à minimiser les transformations fondamentales qu’elle engage.