Nouveau management public

Contrôle, interêt général et démocratie : l’exemple de l’inspection dans l’Éducation nationale
dans 
Martine Boudet (coord.), SOS Ecole Université : pour un système éducatif démocratique

La fonction d’inspection dans l’Éducation nationale pose, comme toutes les fonctions hiérarchiques de l’administration, la question de la cohérence politique entre le contrôle des services publics et leur fonctionnement démocratique. Force est de constater que l’idéologie néolibérale a progressivement transformé les conceptions du contrôle administratif pour les acculturer aux modes de fonctionnement de l’entreprise privée, ceux du management et de l’exercice du leadership. Cette mutation s’est parée d’un discours de modernité qui se donne les atours de la liberté, de l’autonomie et de l’initiative. En réalité, la déréglementation et la personnalisation des pouvoirs offrent un cadre particulièrement propice aux mises en œuvre autoritaristes.
Dans un tel contexte, comment peut-on repenser l’exercice de l’autorité hiérarchique au sein des services publics ?


Le nouveau management dans la fonction publique : les psychologues aux prises avec les commandes
Questions d’orientation, revue de l’APsyEN, n°4, décembre 2019

Pourquoi la demande institutionnelle est-elle devenue insupportable? Pourquoi suscite-t-elle des questions si complexes à résoudre qu’elle donne le sentiment d’une perte de sens de l’activité professionnelle?


Agir entre responsabilité et conviction
Inspecteur aujourd’hui, janvier 2020
La vision d’un hiatus fondamental entre une éthique de la conviction une éthique de la responsabilité est une construction idéologique dont il est essentiel de comprendre les enjeux. A vouloir enfermer le fonctionnaire dans une conception de la responsabilité qui se confondrait avec la seule application de consignes, est-on sûr de contribuer au mieux aux finalités essentielles du service public d’éducation, celles de la démocratisation de l’accès aux savoirs et aux qualifications? 


Rémunérer les enseignants au mérite
AOC [Analyse Opinion Critique] 6 décembre 2019
La rémunération au mérite des enseignants, et plus largement des fonctionnaires, fait aujourd’hui figure de doxa. Elle paraît en effet frappée du sceau du bon sens, en ce qu’elle constituerait un facteur indéniable de motivation pour les professeurs, profitant ainsi au système scolaire dans son ensemble. Et pourtant, nombre d’études scientifiques prouvent le contraire. Une telle mesure témoignerait, en réalité, d’une méconnaissance profonde des logiques d’engagement propres aux agents de la fonction publique.


Nouvelles cultures managériales
Rencontres FSU : « Bougeons l’École », Lurs (04), 6 octobre 2018
Comment le néo-management modifie les cultures de l’encadrement et transforme les principes fondamentaux d’organisation de l’action publique dans une perspective d’ouverture du marché scolaire et de transformation des statuts ?


Nouveau management : quelles évolutions dans la hiérarchie du service public de l’Éducation nationale ?
Paru dans l’ouvrage collectif : Nouveau management public et éducation, ADAPT, 2018
Sous ses prétentions rationnelles, le néo-management finit par fragiliser les fondements même de l’action publique. Il en résulte un apparent paradoxe : malgré une incessante invocation de la performance, le système s’enferre dans sa difficulté majeure à permettre une véritable démocratisation de l’accès aux savoirs et à la culture commune.


Action publique éducative : mesurer l’essentiel ?
Carnets Rouges, n°12, janvier 2018
L’usage d’indicateurs dans la gouvernance de l’action publique revendique une double perspective d’amélioration des services rendus aux usagers et de maîtrise des coûts. Il s’inscrit dans une culture du résultat qui, à en croire ses promoteurs, constituerait la garantie des finalités fondamentales de l’action publique en permettant de définir des priorités stratégiques et d’en mesurer les performances mais qui  en réalité ne résout aucune des tensions entre la réalité et les idéaux égalitaires. 


Des vertus présumées de la nouvelle gouvernance
Inspecteur aujourd’hui, n°87, mars 2014
La nouvelle gouvernance est loin d’avoir fait la preuve des vertus qu’elle était censée distribuer dans nos administrations. C’est pourquoi nous continuons à porter un regard critique sur ses perspectives et à revendiquer que d’autres valeurs guident la réforme des organisations administratives.


Loyauté
Inspecteur aujourd’hui, n°72, juin 2010
La loyauté ne se résume pas à un concept univoque qui constituerait le prétexte d’une conception autoritariste de la hiérarchie. Elle ne peut se penser que dans la tension dialectique de la garantie du droit d’opinion du fonctionnaire et de la nécessité démocratique de la neutralité de l’enseignement.